VIDÉOS

 

SPECTACLES

Il n'y a présentement aucun spectacle prévu. Pour ne rien manquer, abonnez vous à la liste d'envoi d'Yves Desrosiers.

 

BIOGRAPHIE

Créateur incontournable, Yves Desrosiers contribue à l'effervescence de la scène musicale québécoise depuis une vingtaine d'années, notamment en tant que chanteur, guitariste, compositeur, arrangeur et réalisateur. Membre de La Salle Affaire de Jean Leloup (1989-93), il collabore à la composition de plusieurs titres de l'album-phare L'Amour est sans pitié et participe aux albums et tournées de nombreux artistes, dont Bia, Daniel Bélanger, Gogh Van Go, Sarah McLaughlin, Mononc'Serge et Mara Tremblay.

En 1993, il découvre une jeune chanteuse américano-mexicaine de passage à Montréal, dotée d'une voix unique... Lhasa de Sela. Ils montent ensemble un tour de chant, puis intègrent graduellement leurs compositions, mélange inédit de saveurs du monde. Paru en 1997, leur mythique album La Llorona s'écoule à un demi million d'exemplaires, reçoit de nombreux prix et propulse le duo en tournée à travers l'Europe et l'Amérique pendant deux ans. Entre les tournées, Desrosiers s'affaire à la bande originale du film Le Cœur au poing de Charles Binamé (Cité-Amérique) et la...

lire la suite >>

YVES DESROSIERS PRÉSENTE DEUX NOUVELLES CHANSONS

07 juin 2013

Écoutez en primeur ce dimanche 9 juin dès 15h à l’émission Chants libres à Monique, animée par Monique Giroux sur Espace musique, deux nouvelles chansons d’Yves Desrosiers.

Créateur incontournable de la scène musicale québécoise, Yves Desrosiers offre un 3e album solo, Bordel de tête, qui sera lancé par Audiogram le 20 août prochain.

Celui dont l’on reconnaît l’ingéniosité musicale à travers ses fructueuses collaborations (Lhasa de Sela, Jean Leloup, Richard Desjardins, …) et trames cinématographiques, s’est également révélé un interprète d’une redoutable intensité avec Volodia et Chansons indociles.

Tout ce qu’il touche est imprégné de ce «son Desrosiers», lui méritant d’être qualifié d’alchimiste et de «l’homme qui entend plus loin» (Sylvain Cormier). Inventeur et valeureux citoyen du bric à brac, devant consoles et instruments, il s’amuse à la juxtaposition des couleurs, à l’aide de combinaisons inusitées, de recherche électroacoustique, ou mieux encore, en inventant des instruments!

Desrosiers plonge cette fois dans les univers poétiques de plusieurs auteurs (Nelligan, Aubert, Visotsky, Tabra, Ivy, Langevin), avec pour seule balise de se laisser guider par l’essence de chacun de ces textes choisis. Il en résulte un album qui promet de nous trimbaler d’un bout à l’autre de sa riche palette, comme en témoignent ces deux premiers extraits.

Côté A : La romance du vin
Monique Giroux le savait trop bien en suggérant à Yves Desrosiers de s’attaquer à ce poème de Nelligan pour son émission «Carte blanche…» : voilà que ce texte d’une autre époque se pare de couleurs intemporelles, démontrant à nouveau l’habile mélodiste et le touchant interprète qu’est Desrosiers.

Côté B : Saint-Exu
Sur un texte de Robin Aubert qui, en bon cinéaste, maîtrise l’art de raconter une histoire, Desrosiers illustre cette émouvante descente de sa griffe à la fois planante et percussive, qui touche en plein cœur, nous transporte sur les lieux et au-delà…